Le secteur de la fenêtre se porte bien

Une opportunité pour le secteur de la rénovation écologique ?

Les futurs franchisés qui s'intéressent à l'écologie le savent : les Français ont de plus en plus à cœur de vivre dans des logements efficients du point de vue énergétique. Or, remplacer ses fenêtres est un moyen simple et relativement peu coûteux d'isoler une pièce, un appartement ou une maison. Aujourd'hui est le moment idéal pour démarrer une activité fenêtre en franchise.

Le marché de la fenêtre en 2016

Prise de conscience écologique, incitations financières, besoin de faire des économies d'énergie… Quelle que soit la raison qui pousse les ménages, la fenêtre se porte aussi bien sur le segment de la construction neuve que dans le cadre de bâtiments existants. 9 millions de fenêtres ont été installées en France en 2015, la majorité en rénovation. Si les ventes ont connu une baisse régulière depuis 2008, celle-ci est sur le point de s'interrompre, notamment grâce aux mesures financières et à une reprise générale dans le secteur du bâtiment. Dans le segment de la rénovation en résidentiel, l'année dernière s'est d'ailleurs avérée positive. Cette progression est encourageante, surtout si on prend en compte une conjoncture plutôt morose, un emploi en berne et un manque de confiance avéré chez les ménages.

Autre signe positif pour les spécialiste des fenêtres écologiques, les chiffres du cabinet d'études spécialisé dans le bâtiment durable, TBC Innovations. D'après un document publié en décembre dernier, plus de 45 % des produits vendus en 2015 avaient une performance thermique dépassant 1,4 Uw. En 2012, cette proportion dépassait à peine 20 %. Quant aux fenêtres les moins performantes (2 Uw ou plus), elles ont presque disparu avec 0,4 % des ventes. Autant d'indicateurs qui devraient encourager les nouveaux venus sur le marché de la fenêtre à créer leur entreprise en franchise pour profiter d'un marché porteur.

Un secteur dominé par la franchise

La vente et l'installation de fenêtres est une activité qui se prête bien au commerce en réseau, c'est à dire à la franchise ou à la concession. Des enseignes bien établies depuis plusieurs décennies, des marques connues comme Tryba, Art et Fenêtres ou Grosfillex, en sont la preuve. Les cinq plus importants réseaux du secteur totalisaient fin 2015 près de 620 implantations sur toute la France.

Comme les autres professionnels de la rénovation énergétique, les fabricants de fenêtres profitent des mesures gouvernementales visant à stimuler le secteur du bâtiment. Le CITE, Crédit d'impôt pour la transition énergétique, est considéré comme un des facteurs de cette progression du marché. Cette incitation s'applique en effet à tous les remplacements de fenêtres, à condition qu'ils soient effectués par une entreprise estampillée RGE (reconnue garante de l'environnement), ce qui est le cas de tous les franchisés spécialisés dans le domaine. Le crédit d'impôt s'élève à 30 % du montant des travaux, qui sont rappelons-le sujets à la TVA rénovation énergétique de 5,5 %. Bonne nouvelle, le CITE ne s'interrompra pas à la fin de l'année comme initialement prévu. Il est prorogé jusqu'au 31 décembre 2016.

Derniers articles de la rubrique